Skip to content

la lucarne

Espace d'ouverture culturel

PROGRAMMATION 2020-2021

Le centre culturel La Lucarne contribue depuis 7 ans à la vie culturelle du territoire en proposant des conférences, des expositions, et en accueillant des artistes en résidence. Pour sa saison 2020-2021, La Lucarne s’intéresse aux préoccupations sociétales et environnementales de demain. Dans quelle mesure pouvons-nous répondre aux enjeux du développement durable ? 

 

 

Les conférences débutent à 17h30 dans l’amphithéâtre de La Lucarne. Durant la période de confinement, les conférences seront en distanciel.

06 OCTOBRE 2020
DANIEL CUEFF

En quoi une démarche politique ascendante basée sur les ressources d’un territoire sont-elles de nature à créer un dynamisme territorial ? 

La conférence s’appuiera sur des expériences concrètes notamment de la commune de LANGOUËT dont le conférencier a été le Maire durant 21 ans. 

Daniel Cueff, né le 21 mars 1955 à Saint-Pol-de-Léon, est un homme politique français. Il est notamment connu pour son arrêté d’interdiction des pesticides à moins de 150 mètres des habitations dans la commune de Langouet dont il fut maire ainsi que pour plusieurs actions en faveur de la mise en oeuvre de solutions respectueuses de l’environnement dans les territoires ruraux. Il prône une « écologie de l’action et de la démonstration, plutôt que l’écologie de l’incantation ».

17 NOVEMBRE 2020
GUY HERSANT

 Photographier la ruralité.

« A partir principalement de trois commandes publiques réalisées en milieu rural sur des temps longs je propose une représentation commentée de mon travail sous forme d’une projection d’un choix de ces photographies montrant usages, coutumes locales et pratiques agricoles. Une commune du Morbihan pionnière dans l’élevage de volailles (St-Jean-Brévelay 1983- 1984), un département de culture intensive – betteraves, céréales – et d’élevage bovin (Aisne 1997-1998) la Loire-Atlantique (2003-2004) territoire d’une agriculture plus parcellaire et diversifiée.» 

Guy Hersant est né en 1949 à Fercé en Loire-Atlantique. Il est co-fondateur du groupe de photographes bretons Sellit en 1979, créateur et directeur de 1982 à 1989 des Rencontres photographiques en Bretagne et de la galerie Le Lieu à Lorient. Commissaire d’expositions aux biennales Photographie africaine de Bamako (Mali) entre 1994 et 2001. Installé à Paris en 1990, il photographie de grands chantiers d’architecture contemporaine et réalise de nombreuses commandes ou reportages sur la ruralité dans plusieurs régions de France. 

Via Zoom : Lien

1ER DÉCEMBRE 2020
RÉGIS COAT

Mobilité et aménagement du territoire : Enjeux, perspectives et solutions. 

La mobilité des personnes, même équipés de téléphonie mobile et d’ordinateurs, reste une condition absolument nécessaire à l’essor économique – ou la survie – des territoires ruraux et péri-urbains. Panorama des enjeux, perspectives et solutions.

Regis Coat est Co-président de l’Institut de Locarn, Président du bureau d’innovations EXID C&D et expert en mobilités et Innovation. Créateur, innovateur, concepteur de nombreux systèmes innovants dans les mobilités individuelles et collectives (MICRON, TAXICOL, TAXIRAIL…), l’énergie ou la défense, entrepreneur, il est également expert et conférencier auprès de plusieurs organismes et collectivités – dont le STIFF – et a été lauréat de prix et de concours.

12 JANVIER 2021
PHILIPPE DESNOS
& ESTELLE MESLIN

Le territoire : Le lieu pour agir et préserver les ressources naturelles. 

La préservation des ressources naturelles des territoires ruraux est un enjeu considérable, tant pour le bien-être de ses habitants (le local) que pour la planète (le global). L’Etat est en principe garant de l’intérêt commun, et pourtant il est défaillant par rapport à l’ampleur des enjeux. La contractualisation entre agriculteurs, habitants, entreprises d’un territoire local est une piste prometteuse. Ils peuvent s’accorder pour préserver et améliorer les fonctionnalités des écosystèmes. 

Philippe Desnos, agronome, animateur et « émergeur » de projets. A TRAME, il a accompagné le changement en agriculture par l’intelligence collective. Impliqué dans le projet Climaster, il est co-auteur du livre « Changement climatique dans l’Ouest ». Chef du projet LabPSE, il a mis en place l’expérimentation des paiements pour services environnementaux en Mayenne et en Bretagne. 

Estelle Meslin : après avoir travaillé sur plusieurs projets de recherche et développement à l’INRAE, elle enseigne en agronomie à Saint- Exupéry (Rennes) et coordonne la filière ACSE. elle accompagne le projet LabPSE. 

2 FÉVRIER 2021
JEAN-YVES CHAPUIS

Les alliances de territoires ? 

Il ne faut pas avoir une vision binaire de la France : d’un côté les métropoles et de l’autre le péri-urbain et le rural. Dans une société de la mobilité où les limites territoriales deviennent floues, comment permettre à chacune et chacun de choisir son logement et son territoire en fonction de ses désirs et de ses contraintes ?

Jean-Yves Chapuis est né le 14 janvier 1952 à Lyon. Il a fait des études de droit, de sociologie et d’urbanisme. Depuis 1979 il travaille dans l’urbanisme opérationnel, dans des sociétés d’économie mixte en Bretagne puis à la Délégation interministérielle à la ville placée sous l’autorité d’Yves Dauge. Parallèlement il devient élu à la ville de Rennes en 1983. Sous son impulsion la ville de Rennes a développé une démarche exigeante dans l’urbanisme opérationnel, avec la mise en place d’un projet urbain et la définition de la maîtrise d’ouvrage urbaine. IL est Consultant en stratégie urbaine et projet urbain depuis Janvier 2003 et travaille sur les villes et agglomérations comme Amiens, Besançon, Bordeaux, Lens/Liévin, Lille, Lyon, Marseille… 

30 Mars 2021
LE CENTRE HORTICOLE
& ENZHYME

Produits locaux : De l’idée jusqu’au marché 

The Land a à coeur d’accompagner des projets à dimension locale : L’écosystème compte parmi ses structures des dispositifs d’accompagnement entrepreneuriaux et techniques. 

EnZHyme, l’incubateur rural et solidaire aide les porteurs de projet à formaliser et lancer leur entreprise. En parallèle, le centre horticole et le CETA permettent à ses bénéficiaires de développer leurs procédés techniques de production et transformation. Venez découvrir le fonctionnement de nos accompagnements et des témoignages de nos partenaires.

S’inspirer d’hier pour construire demain

La pandémie de Covid-19 a éveillé un sentiment de vulnérabilité chez les citadins. Electrochoc, introspection, n’est-il pas urgent d’interroger ses choix de vie et d’envisager de quitter la ville pour de bon ? Que reste-t-il du rêve déchu d’exode rural ? La ville dysfonctionne et il est temps de porter un regard nouveau sur les campagnes. L’exode urbain est une opportunité individuelle et collective : le rêve d’une vie plus simple, proche de la nature, coopérative, humaine, mais néanmoins moderne et connectée, semble enfin réalisable.

Claire Desmares-Poirrier est agricultrice, libraire et autrice. Installée en Bretagne depuis neuf ans elle partage sa passion des plantes et l’engagement qui l’a mené à ce choix.

20 AVRIL 2021
CLAIRE DESMARES-POIRRIER

L’exode urbain, changer de regard sur la ruralité

La pandémie de Covid-19 a éveillé un sentiment de vulnérabilité chez les citadins. Electrochoc, introspection, n’est-il pas urgent d’interroger ses choix de vie et d’envisager de quitter la ville pour de bon ? Que reste-t-il du rêve déchu d’exode rural ? La ville dysfonctionne et il est temps de porter un regard nouveau sur les campagnes. L’exode urbain est une opportunité individuelle et collective : le rêve d’une vie plus simple, proche de la nature, coopérative, humaine, mais néanmoins moderne et connectée, semble enfin réalisable.
Claire Desmares-Poirrier est agricultrice, libraire et autrice. Installée en Bretagne depuis neuf ans elle partage sa passion des plantes et l’engagement qui l’a mené à ce choix.

11 MAI 2021
SABRINA DUMONT

S’inspirer d’hier pour construire demain

Pourquoi compliquer l’acte de construire alors que nous savons le faire depuis toujours ? Enjeu économique et écologique, la construction est un facteur énorme de potentiel de changement. Comment reprendre des techniques traditionnelles pour en faire les réponses aux enjeux de demain au vu de toutes les connaissances scientifiques désormais acquises pour construire ou rénover en bio sources et réaliser des bâtiments sains, confortables, non polluants? Pourquoi les territoires
ruraux sont plus en avance que les villes sur ce sujet ?

Sabrina Dumont est architecte de formation. Le sommet de Rio où la jeune Severn Susuki qui avait son âge prenait la parole face à tant d’adultes inconscients sera un événement marquant qui l’amènera à se former dès que possible à l’écoconstruction.
Après quelques années en agence classique elle démarrera une
agence spécialisée en écoconstruction et démarche participative,
assez rapidement des associées la rejoindront pour créer une scop:
10i2la architecture. La volonté sera de toujours privilégier le local, le renouvelable. La construction bois, terre, paille répondra à cet enjeu.
Aujourd’hui en individuel elle continue à accompagner la transition écologique pour tous avec sa nouvelle entreprise FACE.

« La communauté The Land cherche de nouvelles solutions locales et responsables capables de ré oxygéner la vitalité des territoires et tout particulièrement des territoires ruraux.  »

Enseignement Secondaire

Enseignement Supérieur

Développement Économique

Formation Continue

Vie sociale & Culturelle