LabPSE,  Le Laboratoire des Paiements pour Services Environnementaux

LabPSE, Le Laboratoire des Paiements pour Services Environnementaux

Une approche innovante de l’environnement au service de l’agriculture de demain.

Depuis fin 2018 le Groupe Antoine de St Exupéry a intégré un programme de recherche aux côtés de nombreux partenaires du monde agricole (CIVAM, TRAME, CUMA), de l’enseignement et de la recherche (INRA, Agrocampus, ESA, ESO Rennes et Le Mans), des collectivités et entreprises (Eau du Bassin rennais, Terres en villes, Caisse des Dépôts et Consignation, Crédit Mutuel de Bretagne, Office International de l’eau, TFT Earth).

Ce projet est financé par le Ministère de l’Agriculture pour une durée de 3 ans et il a pour objectif principal d’expérimenter la mise en œuvre de Paiements pour Services Environnementaux (PSE).

Constat / Diagnostic

Les Mesures Agro-Environnementales (MAE)mises en oeuvre depuis 25 ans ont montré des problèmes d’efficacité et d’attractivité, les financements publics diminuent et les agriculteurs souhaitent pouvoir vivre de leur  production. Les paiements pour services environnementaux, PSE, peuvent être l’opportunité de rémunérer leur travail et d’encourager la restauration des ressources naturelles.

Conduite du projet / Modalités de mise en oeuvre 

Le projet LabPSE, porté par TRAME et auquel nous participons, associe des scientifiques, des réseaux agricoles, des associations et des intermédiaires. Il vise à expérimenter la fourniture et l’achat de Services Environnementaux (S.E) sur quelques territoires de l’ouest de la France. Ces contrats reposent principalement sur la volonté des bénéficiaires et des producteurs de services, ce qui créé une grande diversité de situations. Les références scientifiques sur le S.E sont inégalement renseignées. Les partenaires du projet LabPSE ont bien conscience de s’engager dans un projet avec de nombreuses inconnues qu’il faudra surmonter au fur et à mesure de l’avancement du projet, notamment en développant une ingénierie juridico-économique capable de conjuguer avancées techniques et maîtrise des risques contractuels.

Finalités / Objectifs du projet

L’originalité de ce projet est d’organiser les actions et les ressources pour arriver rapidement à l’élaboration de pourparlers contractuels et la signature de contrats simples en 2019.

Les services environnementaux, dans le secteur agricole sont des services rendus par le détenteur du droit à exploiter les terres au travers de ses interventions et ses pratiques, qui contribuent à préserver ou améliorer les fonctions écologiques et ainsi à maintenir voire restaurer les services écosystémiques au bénéfice des ménages et entreprises résidents dans cet environnement et dont le bien-être ou le profit dépendent de l’état de cet environnement.