Skip to content

CETA

Le CETA et les étudiants de BTS STA innovent pour les entreprises

Imaginer de nouveaux modèles pour demain passe aussi par une R&D rigoureuse et la transmission de la méthodologie aux futures générations. Au sein de l’écosystème The Land se trouve un laboratoire de recherche appliquée, le Centre d’Expérimentation et de Transformation Alimentaire (CETA), piloté par 3 ingénieurs et une technicienne de laboratoire. Leur mission est de proposer un accompagnement en R&D aux industriels ou aux entrepreneurs de la transformation alimentaire porteurs de projets.

CETA exterieur

« L’innovation est avant tout un état d’esprit. C’est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d’être la plus performante pour offrir le meilleur à ses clients. » C’est avec ces mots qu’Alain Choulet, responsable du CETA, a annoncé aux étudiants de BTS Sciences et Technologies de l’Aliment (STA) le projet de l’année : travailler sur de vrais briefs d’entreprises souhaitant réaliser une étude sur la faisabilité d’un projet innovant. La finalité ? La commercialisation d’un nouveau produit. Trois entreprises se sont prêtées au jeu cette année : un groupe spécialisé dans le lait, une entreprise dans le végétale et un centre de Recherche et Développement.

 

Ce projet est un module de la formation BTS STA – Sciences et technologies de l’aliment : une formation pour appréhender les procédés de transformation et maîtriser les techniques d’analyse et de production afin de s’investir dans les entreprises agroalimentaires. Elle permet aux étudiants d’apprendre à maîtriser la nature et les propriétés des aliments, ainsi que leurs évolutions au cours de la transformation industrielle (chimie, biologie, métabolismes microbiens).

Des projets innovants dans l’air du temps

En groupe, les étudiants de STA vont mener un projet de R&D (Recherche et Développement) et analyser le marché, la concurrence et les dernières tendances alimentaires pour proposer un produit le plus abouti possible dans les délais imposés. Ils seront accompagnés par leurs professeurs, les collaborateurs du CETA et d’un partenaire en Master de Chimie. Thème de cette année : « L’avenir sera végétal ? »

Pour challenger les futurs techniciens en alimentation, un jury de professionnel est invité à évaluer la capacité des jeunes à transformer un brief en produit innovant et réel. Ils seront jugés sur des critères comme : le goût, l’aspect, le positionnement, l’emballage, le prix, le nutriscore et le marketing. 

« Ce n’est plus l’heure de changer le pansement.
Il faut penser le changement. Collectivement. »

Découvrir le manifeste

Enseignement Secondaire

Enseignement Supérieur

Développement Économique

Formation Continue

Vie sociale & Culturelle