Skip to content

Actualité lycée de vitrée

La sophrologie, un remède anti-stress

Comment être moins stressé à la veille d’un examen ? La sophrologie peut vous aider.
Rencontre avec une sophrologue, également professeure au lycée de Vitré.

 

Cet article a été initialement publié dans le Journal des Lycéens du lycée Antoine de Saint-Exupéry à Vitré et écrit par les élèves.

Merci à eux.


En général les élèves sont stressés pour diverses raisons, tel que les oraux ou les moments de travail intense. La sophrologie leur permet de se détendre et leur apporte un moment de
bien-être et de relaxation. Pour en savoir un peu plus nous avons rencontré Mme Vuillemin professeure de français au lycée mais également sophrologue. Elle propose des séances de sophrologie au lycée de Vitré pendant le temps du midi.

Madame VUILLEMIN, professeure et sophrologue.

En quoi consiste la sophrologie ?

LV : La sophrologie est composée de techniques psychocorporelles qui ont été inventées par un neuropsychiatre, Alfonso Caycedo. Elle s’inspire des techniques orientales (yoga, le zazene) et de techniques occidentales comme l’hypnose.

Elle s’applique à tous publics, de tous âges, seuls ou en groupes et pour différents domaines : sport, milieu scolaire, hôpitaux, associations. La respiration joue un rôle très important pour le stress. Cela permet d’avoir une meilleure connaissance de son corps, enlever des tensions physiques. Elle aide à répartir l’énergie sur toute une journée. La sophrologie favorise la concentration et aide à mettre à distance les anxiétés. Elle peut aider à renforcer la confiance en soi.

Pour quelles raisons les séances de sophrologie ont-elles été mises en place au lycée ?

LV : Les séances de sophro ont été mises en place avant les examens pour favoriser la gestion du stress, la posture, l’aide à la concentration. L’objectif était de dénouer les tensions et permettre un temps d’écoute et de parole. Les élèves intéressés ont expérimenté des techniques de relaxation pendant quelques séances. Ils ont ainsi pu découvrir les bienfaits de la sophrologie au quotidien.

Comment ont réagi les élèves lors des séances ?

LV : La pratique leur a apporté du bien être. Ils ont été surpris, détendus, et ont donné un retour positif.

Quels sont vos diplômes ?

LV : J ‘ai suivi une formation de sophrologue pendant 2 ans.

Est-ce une passion ?

LV  : Oui c’est une passion, même une façon de vivre, il faut être tout le temps patient, avoir de l’empathie, de la bienveillance, et sur tout du non-jugement. Je souhaite transmettre des manières et des techniques pour trouver en soi les ressources que l’on a. 

Interview réalisée par Laurène CASIMIRI et Maïlis MAIGNAN

« Ce n’est plus l’heure de changer le pansement. Il faut penser le changement. Collectivement. »

Découvrir le manifeste

Enseignement Secondaire

Enseignement Supérieur

Développement Économique

Formation Continue

Vie sociale & Culturelle